Catégorie : Actualités Cinemabrut

Appel à films 2020 !

Après une version bêta dans la belle ville de Marseille, le meilleur festival du cinéma auto-produit y revient pour une 14ème édition. Vous avez jusqu’au 30 avril 2020 pour nous envoyer vos films auto-produits : courts-métrages longs-métrages fictions documentaires animations films expérimentaux etc. Les inscriptions sont désormais closes ! Rendez-vous au festival !

FESTIVAL 2019 !

Après une année sabbatique, CINEMABRUT refait son festival de films autoproduits reçus du monde entier. Longs et courts métrages, pour 7 séances dans une nouvelle ville et un nouveau lieu : Le VIDEODROME 2 à Marseille. Une 13ème édition pour se régaler et faire le constat de l’avancée d’une forme de cinéma, si particulière que l’industrie cinématographique… Lire la suite »

FESTIVAL FALTAZI édition #1

FESTIVAL DU FILM AUTOPRODUIT ! ça nous dit un truc… CINEMABRUT fut membre du jury, et avait proposé 4 films diffusés en festoche (3 courts primés et un long). Le Frères Denis ont gagné le grand prix, et Laurent Ardoint le prix du public ! Le palmares et toutes infos ci-dessous :

Projo CINEMABRUT Rennes

Le 2 juin à Rennes à partir de 18h30. Le Festival du Film de L’Ouest est tellement hyperactif qu’il fait une before quelques jours avant son lancement. Les oufs… Du coup CINEMABRUT a été invité pour croiser sa programmation avec le festival bruxellois COURTS MAIS TRASH. Nous proposons 3 courts-métrages ayant gagner l’Or dans nos festivals : –… Lire la suite »

Epilogue soirée Anarchique et Nanarchic

Gérald Touillon, le réalisateur de Paulo Anarkao, nous a fait 3 révélations sur Paulo lors de la projo Anarchique et Nanar chic, la 3ème est horrible…

Mardi 25 avril – The Open, Brutal d’Or 2016 au Cinema Etoile Lilas

Que tous ceux qui n’ont pu assister au festival soient heureux, le Brutal d’Or 2016 est enfin projeté!
Ce film de Marc Lahore, qui aura surpris le public par l’invraisemblance de son histoire, la beauté de ses images et la qualité de ses acteurs, est un pur produit de la sueur de son équipe composée de 10 personnes.
Le réal aventurier aura transporté une chaise d’arbitre vers les terres les plus reculées de l’Ecosse (parce que c’est beau, putain), et planté là son histoire décalée, ses personnages brisés et leur résilience poético-sportive face à un monde qui s’effondre.

A voir absolument!