The Open

Marc Lahore - France - 103mn

Séléction : 2017 - Brut d’Or du long-métage

Les bombes sont tombées, la guerre est totale. André et Stéphanie (n°4, WTA) n’en démordent pourtant pas : Roland Garros, c’est leur vie ; leur raison de vivre, leur histoire. Et ils organiseront leur Open, coûte que coûte, envers et contre tout.

Même sans cordages, même sans balles, à la seule force de leur foi. Ils y croient. Si fort qu’ils pourraient même convaincre Ralph, guérillero de la plaine, de se joindre à eux. De poser les armes, reprendre sa raquette… et tenter sa chance en finale. Roland Garros ! Trois misfits, adeptes d’un air tennis aux enjeux titanesques –et pourtant dérisoires–, s’acharnent ainsi à rêver, alors que la vie devient farce, alors que le monde s’éteint.

Trois acteurs, six techniciens, trois semaines de tournage en Écosse –dans les Hébrides, sur les terres du clan McLeod (!)– pour le plus étrange des films de sport. Ou de SF. Ou de guerre…

À l’instar du ‘Chevalier’ de Brian Helgeland, grand « film de scénariste » s’il en est, mêlant teen movie, film historique, sport et comédie musicale, ‘The Open’ emprunte à droite et à gauche, mixant en un tout étonnement harmonieux sport, SF, guerre, drame intimiste, théâtre de l’absurde et comédie.

‘En attendant Godot’ version ‘Tank Girl’… avec un Agassi relooké par Mad Max.

Le film n’est pas disponible en accès libre sur internet, mais voici la bande annonce en attendant une prochaine projection 🙂

Laisser un commentaire