Narvalo

Christophe Switzer - France - 18mn

Séléction : 2014 - Brut d’Argent

Bouba a cambriolé son ancien patron, l’épicier du quartier qui lui a volé pendant des années de l’argent sur son salaire. Pour le coup, il a fait appel à Slim, un copain d’enfance un peu Narvalo.

Les mots du réalisateur sur Narvalo :

Ma première intention était de faire une comédie, c’est ce que j’aime au cinéma.
Qu’on me donne de l’émotion qu’on me fasse rire, qu’on me raconte une histoire.
Ensuite l’axe de mise en scène passe par la vérité. Vérité des personnages, des situations, des dialogues, le tout pour servir l’histoire justement.

Au final ça donne une histoire pleine de couleurs qui tacle le racisme en douceur avec humour.

Pour financer mon projet j’ai dépensé tout ce que je n’avais pas jusqu’à Pâques 2015 (NDLR : écrit en 2014),  j’ai emprunté à des potes, j’ai pas fini de manger des pâtes, parce qu’à l’heure d’aujourd’hui je dois encore pas mal de pognon. Mais si c’était à refaire je recommencerai.

Après si j’en ai dépensé autant c’est parce que je voulais que ça se passe bien sur le plateau d’un point de vu humain. Quand les gens  bossent sur le film  12 heures par jour pendant 1 semaine un vrai repas à midi me semble essentiel, les bières en fin de journées redonnent le sourire.

L’anecdote que je peux vous donner rapport au film et qui concerne le financement ; J’ai un oncle qui fait du vin dans le Ventoux à Caromb, du Bio, Le Clos des Patris.
J’ai financé une bonne partie du film en allant vendre du vin avec lui sur des salons les week-ends.

J’ai aussi transformé  une partie de ma paye en caisses de vin du tonton et chaque personne qui a travaillé sur le film est reparti avec son carton à la fin du tournage.


 

Malheureusement le film complet n’est pas encore disponible, il a eu la chance de trouver une seconde vie après l’autoproduction à la télévision. Mais nous pouvons partager avec vous sa bande annonce, et si vous demandez poliment, Christophe vous filera peut être son lien privé avec mot de passe: tpswitzerdg@hotmail.com

Laisser un commentaire