Amour et Commando

Laurent Ardoint et Stéphane Duprat - France - 13mn

Séléction : 2014 - Brut de Bronze

Septembre 1944. Après une mission dangereuse, le lieutenant Steve Douglas est conduit à l’infirmerie. Il y rencontre une jeune infirmière, Nathalie. Ils tombent vite amoureux. Mais difficile pour Steve de concilier son devoir de soldat et sa vie amoureuse.

Bande Annonce 

 

Voici les réponses de Laurent Ardoint sur son film  :

A la base, il y a un premier scénario que nous avons écrit Stéphane Duprat et moi dans les années 90. Nous voulions jouer avec tous les clichés typiques du film de guerre hollywoodien. Mais le scénario n’était pas abouti et trop compliqué. On voulait faire une scène avec un char!

Il y a quelques années, Stéphane a fait du One Man Show et il a pensé à adapter ce vieux scénario en sketch en le simplifiant et en le transformant en comédie musicale. Sur scène, Stéphane était seul. Tous les autres personnages étaient en voix off. Le film est l’adaptation du sketch.

Lorsque nous avons décidé d’adapter le sketch à l’écran, nous avons hésité à laisser Stéphane seul à l’écran. Mais nous avons pensé que cela aurait été trop narcissique. Nous avons donc ajouté d’autres acteurs. La bande son du film est en grande partie la bande son du sketch.

Le financement n’a pas été trop compliqué car nous voulions faire un film très économique. Nous avions déjà une bonne partie du matériel technique. De plus nous avions l’avantage de tourner avec une bande son déjà existante ce qui nous a permis de nous passer de son sur une grande partie du tournage. Pour certaines séquences, l’équipe technique était seulement constitué de moi.

Dans notre souci d’économie, nous avons pas mal bricolé pour les accessoires et les costumes. Pour la plupart, il n’y a aucune rigueur historique. Comme c’était compliqué d’utiliser des uniformes de soldats allemands de l’époque, nous avons acheté un uniforme de soldat de l’ex-Allemagne. Et pour faire des économies, nous n’avons acheté que la veste et la casquette, pas le pantalon. C’est pour cela que les soldats allemands sont toujours cadrés à la taille.

Et maintenant, le film! 

Laisser un commentaire